Comment ça marche ?

Des principes et des étapes pour tout comprendre

Notre vocation n’est pas de faire du profit, mais d’inventer de nouveaux rapports au travail, de sécuriser et de dynamiser les projets individuels ou collectifs.

Les 10 ans de Coopaname - Groupe Loca Tangata
Coopaname est aussi un vivier de coopérations et de collaborations professionnelles à géométrie variable : de l’échange de pratiques à la création d’un groupe de marque ou de professionnel·le·s exerçant le même métier, en passant par la sous-traitance, la veille collective, la réponse commune à un appel d’offres.

Coopaname est ouverte à tous ceux et toutes celles qui souhaitent : 

  • se mettre « à leur compte » sans créer d’entreprise, 
  • être autonome sans être indépendant,  
  • changer de statut pour rejoindre un projet collectif,  
  • trouver un cadre pérenne pour développer leur activité. 

Quelques principes

  • Ne pas être isolé : Coopaname accompagne ses coopérateurs et coopératrices dans la durée et offre un cadre favorable aux échanges et collaborations professionnelles. 

  • Se concentrer sur son métier : toutes les questions administratives, comptables, fiscales, juridiques, etc., sont mutualisées. 

  • Sécuriser sa démarche entrepreneuriale : le statut de salarié évite de créer sa propre entreprise et offre davantage de protection sociale. 

  • Permettre la multiactivité : car deux ou trois activités différentes peuvent faire un seul emploi salarié stable. 

  • Développer un projet collectif : car la coopération peut être au cœur de votre projet dès l’origine. 

Être ou ne pas être un projet bienvenu ? Telle est la question.

  Prenons la route ensemble si…
  • vous développez une activité de service à la personne (avec agrément simple),
  • vous êtes plusieurs avec un même projet (voir un peu plus bas),
  • vous êtes formatrice ou formateur certifié et avez besoin d’un numéro d’agrément pour la formation professionnelle continue,
  • vous souhaitez poursuivre une activité déjà développée sous une autre forme,
  • vous êtes un auto-entrepreneur qui en a marre d’être seul et de se cogner au plafond,
  • vous créez une activité économique pour la première fois,
  • vous souhaitez développer, en même temps, plusieurs activités qui n’ont rien à voir entre elles : 
    • magicien-philosophe (oui oui, il y en a un chez nous),
    • consultante RH-créatrice de bijoux fantaisie (il y en a une aussi chez nous),
    • pâtissière-musicienne (on n’a pas. Pourquoi pas vous ?),
  • vous avez un projet révolutionnaire et personne ne vous comprend.
 
 Coopaname n'est pas faite pour vous Passer votre chemin si…
  • vous exercez une profession réglementée : expert comptable, avocat, architecte, médecin, etc.
  • votre métier est régi par une réglementation lourde ou imposant des garanties financières importantes : agent de voyages, agent immobilier, laboratoire de préparation de plats cuisinés, etc.
  • votre projet implique un important investissement financier de départ ou l’emploi immédiat de salariés
  • votre projet est d’adhérer à une franchise
  • votre projet est lié à l’achat ou à la constitution d’une boutique ou d’un fonds de commerce
  • votre projet implique une couverture assurantielle onéreuse : mécanique automobile, conseil environnemental, intervention sur des lignes de production industrielles, etc.
  • votre activité est liée à des pratiques religieuses ou ésotériques :  voyance, astrologie, médecines parallèles, etc.
  • votre projet est contraire aux valeurs de l’économie sociale : si vous comptez vivre de la misère, de la naïveté ou de l’exploitation des autres, nous ne voulons vraiment pas de vous ! ​

 

Se renseigner, être accueilli·e et orienté·e, intégrer la coopérative

Etape 1 : on s’appelle et on prend un café avec d’autres intéressés ?

Vous souhaitez en savoir plus sur Coopaname et vérifier en quoi votre projet pourrait intégrer notre coopérative ?

Venez participer à une réunion de présentation : vous pourrez y poser toutes vos questions, connaître les avantages et les inconvénients à être entrepreneur·e et salarié·e.

C’est vraiment très très intéressant (si, si), c’est gratuit et sans aucun engagement de votre part.

Et en guise de bienvenue, on vous servira à coup sûr un café et/ou un thé - voire les deux si vous êtes sage et poli, c’est la maison qui invite.

Inscrivez-vous pour participer à la réunion d’information collective la plus proche de chez vous.

Etape 2 : on s’appelle et on se voit en tête-à-tête ?

La réunion d’information vous a convaincu·e ? Appelez-nous.

Nous vous recevons lors d’un ou plusieurs entretiens individuels, pour évaluer votre projet, imaginer son possible développement, définir les moyens nécessaires à sa réalisation, etc.
Il n’existe pas de sélection des projets selon des critères de rentabilité économique.

 

Ces entretiens permettent de déterminer ensemble la possibilité et la pertinence de l’intégration de votre projet à Coopaname. Ils permettent, le cas échéant, de vous orienter vers d’autres structures d’accompagnement à la création d’activités.

Etape 3 : on se fait une bouffe avec les coopains ?

Vous participez à une journée d’intégration où les principes de la coopération et le fonctionnement de la coopérative vous sont présentés.
Et on déjeune vraiment ensemble : c’est la maison qui régale.

 

​Nous signons une convention d’accompagnement ou un CAPE : vous faites désormais partie de Coopaname.  
Vous constituez, avec huit autres personnes, une promotion qui va se suivre et se co-accompagner dans son intégration à la coopérative. 

 

Pendant les trois premiers mois, vous participez à des points d’étape, suivis avec votre promotion, dans le cadre du cycle d’intégration : élaboration de votre modèle économique, plans d’action et orientation vers les ressources (ateliers, collectifs, experts, …) dont vous avez besoin. Ces points d’étape vous permettent de faire le tour des fondamentaux du développement d’activité économique, à la sauce coopérative.
4 journées qui font partie intégrante de votre intégration ; autrement dit, elles ne sont pas optionnelles : votre engagement à y être présent.e est un prérequis à votre entrée dans la coopérative. 

Et ensuite ?

Dès vos premières facturations, vous signez avec Coopaname un CDI – vous bénéficiez ainsi de la protection sociale et des mêmes droits que tout salarié – et commencez à vous salarier avec votre propre chiffre d’affaires. Le salaire que vous vous versez est lissé dans le temps et revu au fil de l’évolution de votre activité. 

C’est combien ?  

Au sein de la coopérative, vous êtes bien autonome économiquement : la marge dégagée par votre activité doit vous permettre de couvrir tous les coûts qui y sont liés (frais, achats, salaires et cotisations sociales). 


Chaque activité contribue au financement du projet commun à partir du moment où elle dégage un chiffre d’affaire : 11,5 % de la marge brute* de votre activité  sert à financer les services mutualisés dont vous bénéficiez (administration, comptabilité, facturation, service juridique, déclarations fiscales et sociales, etc).  


Pour fonctionner et permettre notamment l’accompagnement de chacun·e et de ses projets au sein de la coopérative, l’entité mutualisée bénéficie également du soutien des pouvoirs publics.

 

(* la marge quoi ? Vous ne comprenez pas ce que c’est ? Pas de panique, on vous l’explique ici et on vous l’expliquera en long, en large et en travers à la réunion d’information.)

Et si je suis plusieurs ?  

Les activités collectives ont toute leur place dans la coopérative. Vous pouvez développer des marques collectives de manière souple, en les articulant (ou pas) avec des activités individuelles, en définissant vos propres règles de fonctionnement, de répartition du travail et des revenus. Le projet collectif se nourrit de l’expérience d’autres collectifs organisées en coopérative, à commencer par Coopaname.

 

Les collectifs de travail au sein de la coopérative peuvent également bénéficier de la dynamique de co-accompagnement de La Manufacture coopérative

Et si je veux devenir associé·e ? 

Dès lors que vous souhaitez inscrire durablement votre activité dans Coopaname et que vous en faites le cadre d’exercice de votre métier, vous devenez associé·e de la coopérative et pleinement citoyen·ne de  cette entreprise collective qui est la vôtre. 
Chacun est libre de partir à tout moment. 

Mieux vaut être bien accompagné que seul

 

Au sein de la coopérative, l’accompagnement s’inscrit dans la durée :

  • votre activité reçoit l’appui de l’équipe qui anime Coopaname,
  • une gentille bande de compagnon.ne.s de projets vous accompagne tout au long de votre vie dans la coopérative,
  • vous bénéficiez aussi des interactions avec d’autres coopérateurs ou coopératrices dans le cadre d’ateliers ou d’échanges de pratiques, ou encore de temps plus informels qui sont autant d’occasions d’étoffer votre réseau,
  • vous recevez également de jolis objets à caractère informatif dans lesquels vous pouvez piocher, à votre gré, toutes les informations nécessaires à l’organisation administrative et comptable de votre activité, mais aussi à la vie collective de la coopérative.

 

La monumentale chemise d'accueil