Coopaname, c’est galactique

"Tout individu collabore à l'ensemble du cosmos." (Friedrich Nietzsche)

Coopaname porte son regard - et ses oreilles - vers celles et ceux qui partagent sa conviction que, pour s’émanciper du travail salarié subordonné et du travail indépendant précarisé, notre projet ne peut être porté qu’en s’alliant avec d’autres.

Coopaname UA 2014 - présentation de Bigre

Galaxie coopanamienne

Carte de la galaxie coopanamienne

Big(re)Bang ! : un univers en expansion 

Logo Bibre!  la mutuelle de travail associé

Si vous avez compris ce qu’était Bigre!, c’est qu’on vous l’a mal expliqué

Schéma très simplifié de Bigre!

 

Bigre ! est née de la rencontre entre CoopanameOxalisGrands Ensemble et Vecteur Activités,  issues des mouvements de la coopération d’activités et d’emploi, et de SMartFr, la représentante française du groupe mutualiste SMart, originaire de Belgique, qui rassemble 55 000 professionnels du secteur créatif partout en Europe.
Il s’agit d’un groupement coopératif ouvert et accueillant, au sein duquel sont mutualisées les fonctions support : gestion, recherche, protection sociale, appui juridique, etc.  

 

Ensemble, Oxalis, Vecteur Activités, SMartFr, Coopaname et Grands Ensemble, ainsi que toutes les organisations coopératives, associatives ou mutualistes qui les rejoindront, entendent dépasser, par la coopération, l’alternative classique entre travail salarié subordonné et travail indépendant précarisé. Leur union, d’essence mutualiste, porte la revendication forte d’inventer, en refusant la marchandisation des questions sociales et sans attendre la puissance publique, les pratiques nécessaires à une resocialisation de l’économie. 

 

 

Bigre ! constitue une forme novatrice d’organisation économique et sociale : une mutuelle de travail associé. Elle rassemble, en une seule et même communauté, plusieurs milliers de sociétaires, qui se garantissent les uns les autres, sur un pied d’égalité, une capacité économique et sociale à bien faire leurs métiers respectifs et à en vivre.  

 

Concrètement Bigre ! a vocation à intégrer à son sociétariat tout aussi bien des artisans que des intermittent·te·s du spectacle, des free lance, des auteurs, des e-commerçant·e·s, des journalistes ou des prestataires de services. Grâce à sa structure commune d’accompagnement à la coopération appelée «la Manufacture coopérative», Bigre ! est également ouverte à toute nouvelle entreprise coopérative, mutualiste ou associative désireuse de concevoir en son sein des formes émancipées de rapport au travail.

Bigre ! constituera une forme novatrice d’organisation économique et sociale : une mutuelle de travail associé.  

 

Le site de Bigre!

→ L’actualité de Bigre! est également sur Twitter @BigreMut

 

Station orbitale

Coopératifs! Coopérative de services à la personne

Sur le modèle de Coopaname mais avec les spécificités réglementaires des services à la personne, Coopératifs! est une filiale coopérative dédiée à celles et ceux qui travaillent aux domiciles des particuliers.

 

Coopératifs! offre une alternative au multi-salariat qu’entraîne le gré à gré en permettant aux travailleuses et travailleurs à domicile de se constituer des droits, de la protection sociale et de la sécurité au travers d’un emploi salarié stable au sein d’une entreprise qui est la leur et qu’ils forgeront à l’image de leurs attentes.

Coopératifs! ouvre de plus, des possibilités de multiactivité permettant aux entrepreneurs de proposer facilement des prestations dans des domaines d’activités différents.

Types d’activités possibles à Coopératifs! :
  • Entretien du domicile, ménage et repassage ;
  • Assistance informatique et Internet ;
  • Soutien scolaire et cours à domicile ; 
  • Jardinage ;
  • Petit bricolage ;
  • Assistance administrative ;
  • Garde d’enfants de plus de 3 ans ;
  • Maintenance et surveillance de domicile ;
  • Promenade d’animaux domestiques des personnes dépendantes ;
  • Cuisine à domicile ;
  • Livraison de repas ou de courses.

 

Système solaire

Vecteur activités, Grenoble

Scop276

EssCoop

 

 

Coopaname est  étroitement liée à sa marraine Vecteur Activités, qui a accompagné ses jeunes années, et à ses filleules Scop276 et EssCoop dont elle a veillé sur les premiers pas.

 

Jeune satellite épicé  

Projet Piments

Depuis 2009, Coopaname mène des projets spécifiques en direction de la jeunesse, s’inspirant notamment des dynamiques grenobloises (Cap Berriat, pépinière associative et Paprica, la couveuse d’activités non marchandes créée par Vecteur Activités, Coopaname et Cap Berriat).

 

En 2013, Coopaname s’est engagée dans une expérimentation nationale, baptisée Piments, menée sur sept territoires en France et associant des structures jeunesse et des acteurs coopératifs pour favoriser la création d’activités par des jeunes.
Ce projet, né dans les Hauts-de-Seine, se développe en Seine-Saint-Denis, dans le Val de Marne et à Paris.

 

Coopaname devient le relais francilien de ce projet et travaille avec des partenaires pour co-construire un parcours établi selon les besoins des jeunes porteurs de projet.

 

 Piments, c’est tout à la fois des espaces de travail, d’accompagnement et de rencontres réseau, le partage d’outils issus de l’économie sociale et solidaire et de l’éducation populaire, la mise en œuvre d’un compagnonnage, l’hébergement juridique des projets et des emplois. 

 

→ L’actualité de Piments est sur Facebook et sur Twitter @PimentsIDF

 

Station spatiale de recherche

ManuCoop

La Manufacture coopérative (« ManuCoop » pour les intimes) est une recherche-action ambitieuse menée de concert par Coopaname et Oxalis, en partenariat avec le Ladyss (Laboratoire de dynamiques sociales et de recomposition des territoires) de l’université Paris 7-Paris Diderot.

 

Elle vise à accompagner la transformation de collectifs de travail (PME, associations, groupes informels d’individus réunis autour d’une profession ou d’un projet économique, projets étudiants, etc.) en organisations coopératives. La Manufacture coopérative a vocation à se transformer en un vaste réseau d’apprentissages mutuels entre anciens, nouveaux et futurs coopérateurs et coopératrices.  

 

→ Le site de La Manufacture Coopérative

 

En orbite géostationnaire

Hop Hop Hop, la coopérative bien sportive

Approchée par le Ministère des Sports en 2006, puis par l’UNSA Sports en 2012, Coopaname s’est jetée à corps perdu dans la création d’une coopérative de travail dédiée aux intervenantes et intervenants sportifs. Pour construire, étage par étage, cette fusée d’un nouveau genre, elle s’est adjointe un équipage d’enfer composé de coopanamien·ne·s et de sparring-partners.

 

Hop Hop Hop a été lancée en septembre 2015.
Elle accueillera les travailleuses et travailleurs autonomes du monde du sport franciliens, bigresques, de l’infini et au-delà (sic). Elle leur permettra d’exercer leur métier et de vivre de leur passion dans un cadre sécurisé, de partager et de co-construire ensemble des solidarités, des projets et des futurs.

 

Que la force soit avec le collectif !

 

→  Le site de Hop Hop Hop

→  L’actualité d’Hop Hop Hop sur Facebook

 

En approche orbitale

Le Pointcarré

Coopaname est partie prenante d’un tiers lieu coopératif, situé dans un espace de 400m2 au centre de Saint-Denis (93).

 

Le Pointcarré intègre trois dimensions liées les unes aux autres :

  • une boutique de produits artisanaux du territoire (relocalisation de la production et de la commercialisation),
  • un espace de co-working coopératif,
  • un fab lab.

 

C’est un outil au service du développement des activités économiques locales mais aussi un espace d’expérimentation et de mise en œuvre de nouvelles manières de travailler : autonomie, coopération, usages de la technologie et rapport au travail… par le biais de l’accompagnement, des formations et de la mutualisation d’outils.

 Façade du Pointcarré

→ Le site du Pointcarré

 

 

Ponant géosynchrone

Libre informatique

Née sous la forme d’une entreprise individuelle en 2006, Libre Informatique est une coopération d’informaticien·ne·s de métier qui travaillent le développement de logiciels libres dans le secteur culturel.

 

L’activité intègre Coopaname en 2011 : face aux coupes sombres dans les budgets de la culture, il s’agissait de grandir pour déprécariser le travail et faire ensemble.

 

En 2013, les besoins de développement de Libre Informatique nécessitent la création d’une structure ad hoc. Fin de l’aventure coopanamienne ? Fichtre, non, il en faut plus que ça !

Coopaname sera au nombre des associés fondateurs de la nouvelle coopérative, et Libre Informatique deviendra associée de Coopaname à la première occasion.

Pour continuer à grandir ensemble. Et parce que nous croyons, aussi, à l’utilité des métiers de l’informatique pour faire société.  

 

→ Le site de Libre informatique

 

Univers parallèles

Coopaname et Coopératifs! sont soutenues par des institutions et des collectivités locales. Elles bénéficient également du soutien financier de nombreux partenaires. 

Partenaires institutionnels et financeurs 

Certains partenaires ont directement investi dans Coopaname et sont les alliés de son développement 

Partenaires investisseurs

Coopaname est membre de la Confédération générale des Scop et du conseil d’administration de l’Union Régionale des Scop d’Île-de-France

 

Logo des Scop