Idées

Et si on réinventait le travail ?

Dessiner un avenir meilleur. Avec, en ligne de mire, l’espoir de retrouver un travail qui ne soit plus subi et qui redonne du sens à la vie.

Et la possibilité d’une carrière au cours de laquelle on puisse faire des pauses, bifurquer, sans craindre le chômage de longue durée.

 

Irréaliste ? Plus tant que ça. Ici et là s’inventent déjà des expériences – utopies concrètes diront certains – portées par la quête fragile d’une plus grande liberté.

C’est le cas des coopératives d’activités et d’emploi, dont la plus importante, Coopaname, regroupe plusieurs centaines de salariés […].

Logo Télérama
Par Marion Rousset (Journaliste). Télérama du 11 février 2015
Coopaname se revendique de la mutuelle de travail. La notion de mutualité repose sur un principe de protection réciproque contre les risques. Souscrire une mutuelle d’assurance revient à être assuré par les autres tout en étant leur assureur. Cette notion s’est cantonnée jusqu’ici au monde de la prévention mais on pourrait imaginer une “mutuelle de travail”, c’est-à-dire un dispositif dans lequel les personnes protègeraient mutuellement leur parcours professionnel.
Extrait de Stéphane Veyer, « Coopaname : les entrepreneurs associés, ou comment repenser le travail », Séminaire économie et sens, 28 avril 2011

Coopaname écrit une page dans les «Carnets de campagne»

En mars 2012, Joseph Sangiorgio, co-directeur général de Coopaname, répondait aux questions de Philippe Bertrand pour l’émission «Carnets de Campagne» sur France Inter

 

Par Joseph Sangiorgio, Coopaname, et Philippe Bertrand, France Inter. Mars 2012