Rapport d’activité 2016

12 mois de la vie de Coopaname en 48 pages

Quand la période est trouble, Coopaname ne se laisse pas aller au marasme et sait tirer parti de son instabilité.

Rapport d'activité 2016 de Coopaname

 

Que vous partiez déjà en vacances ou que vous restiez quelques semaines encore à pratiquer - au ralenti estival - votre activité professionnelle préférée, Coopaname vous offre une lecture somme toute indispensable pour réjouir vos instants de désœuvrement occasionnel.

C’est presque une banalité : 2016 a été pour Coopaname une nouvelle année foisonnante, riche en projets, initiatives, coopérations, recherche-actions…

C’est aussi l’année qui inaugure un grand virage pour la coopérative : face aux changements de contexte politique, économique et social, et notamment aux incertitudes de plus en plus grandes qui pèsent sur les financements publics dont nous avons bénéficié jusqu’ici, notre coopérative doit s’adapter. Pour faire de cette période de trouble l’occasion d’aller toujours plus loin dans la mise en œuvre de notre projet politique, on a choisi la technique du judo.

À travers d’ambitieux investissements dans un nouveau système d’information et la refonte de l’ensemble de nos modes de fonctionnement, nous construisons sur quelques années une nouvelle version de Coopaname : plus autonome, plus efficiente, et toujours plus ouverte. Car l’ouverture continue de guider notre action : ouverture vers de nouvelles personnes qui souhaitent rejoindre le projet, s’y associer, le faire grandir (et parfois même y contribuer financièrement) ; ouverture vers d’autres acteurs socio-économiques, avec lesquels nous comptons bien peser dans la balance et transformer, à notre échelle, une réalité qui n’est pas toujours à la hauteur de nos espoirs.

De bigres ambitions, à la hauteur des énergies qui se déploient dans Coopaname !

Aurélie Jallut et Patrick Lemoine, coprésident·es du conseil d’administration