Impasse de l’ubérisation : quelles solutions ?

Conférence-débat ce 20 septembre à 18h30

Plateformes et auto-entrepreneuriat pour tous : vive l’ubérisation, créatrice d’emplois !

 

Après les protestations des chauffeurs VTC de la compagnie Uber, les rassemblements récents des livreurs à vélo de la société Deliveroo ont encore une fois montré que l’ubérisation est une impasse : des sociétés vivant grâce aux levées de fonds, sans rentabilité, qui ont recours à des auto-entrepreneurs, qui ne cotisent ni au chômage, ni à la retraite.


Quand on tend l’oreille, ce n’est pas le travail indépendant qui est critiqué : c’est la précarité du statut auto-entrepreneur, qui se généralise à l’ensemble de la société. 


Au mois d’août dernier, les livreurs à vélo ont été le symbole du refus de cette précarisation croissante. 
Ils ont peut-être aussi commencé à créer une nouvelle forme de syndicalisme. 


Dans le même temps, des travailleurs indépendants s’organisent sous la forme de coopératives d’activité.
Un nouveau salariat, sans subordination, mais avec toujours plus de protections, est aujourd’hui nécessaire. 


Nous proposons une option radicale : permettre aux travailleurs de gérer collectivement les plateformes sous le statut juridique de la coopérative, grâce à un logiciel open source géré comme un bien commun. 
Mais ce n’est pas si simple. 

  • Quel statut pour les travailleurs ? 
  • Quel syndicalisme ? 
  • Quelles structures macroéconomiques ? 
  • Quelle gouvernance ?

Pour tenter de répondre à ces questions, nous invitons syndicats, collectifs, acteurs coopératifs, chercheurs et politiques à la Bourse du Travail (salle Ambroise Croizat), le 20 septembre à 18h.

Avec :

  • Bernard Friot, Réseau Salariat
  • Stéphane Fustec, CGT SAP
  • Sandrino Graceffa, SMart
  • Murielle Guilbert, Solidaires
  • Yann Le Pollotec, PCF
  • Jérôme Pimot, CLAP
  • Danielle Simonnet, La France Insoumise
  • Stéphane Veyer, Coopaname


Plus d’infos sur CoopCycles, organisateur de la conférence, sur